Sophie PEUCH | Conseil et Formation • Coaching & Communication

Qu'est-ce que le Neurocoaching ?


Pour qui ?

  • Pour les femmes, les hommes, les adolescents
  • Pour les seniors
  • Pour les personnes à mobilité réduite
  • Pour les entreprises, les établissements de soins, les services publics

Comment et où se pratique le Neuro-Coaching ?

Le Neurocoaching peut se pratiquer en séances individuelles ou en groupe, en cabinet chez un Neurocoach, à domicile, à distance via Skype ou dans votre entreprise.

 

A quoi sert-il ?

  • À gérer le stress chronique
  • À améliorer sa communication relationnelle
  • À sortir d’une addiction
  • À gérer la douleur ( par exemple de la fibromyalgie)
  • À se préparer à une épreuve (concours, examen, entretien d’embauche, prise de parole) À réussir une transition (perte d’emploi, deuil, départ à la retraite…)
  • À booster son activité neuronale
  • À développer des réflexes porteurs de réussite
  • À trouver sa voie et donner un nouvel élan à sa vie
  • À sortir du burnout

Comment peut-il m’aider concrètement dans ma vie ?

Favoriser un développement personnel serein à l’aide d’outils simples et efficaces

  • Construire une solide structure psychologique afin de se placer à l’abri du stress et d’engager forces et talents vers un objectif précis
  • Trouver sa voie pour revenir à son pouvoir d’être, son indépendance et à son autonomie
  • Retrouver un mode de communication relationnelle apaisé (famille, amis, milieu professionnel…)  

Comment peut-il m’aider concrètement dans ma vie ?

Favoriser un développement personnel serein à l’aide d’outils simples et efficaces

  • Construire une solide structure psychologique afin de se placer à l’abri du stress et d’engager forces et talents vers un objectif précis
  • Trouver sa voie pour revenir à son pouvoir d’être, son indépendance et à son autonomie
  • Retrouver un mode de communication relationnelle apaisé (famille, amis, milieu professionnel…)  

 

Libérer sa créativité 
Comment peut-il m’aider concrètement dans mon entreprise ?

 

  • Conjuguer performance et bien-être au sein des équipes
  • Développer les capacités de leadership
  • Passer rapidement de la décision à l’action
  • Prévenir le burnout
  • Passer du stress relationnel à la résolution de conflits
  • Se préparer mentalement à toute épreuve
  • Créer la motivation et la synergie dans les équipes
  • Stimuler la créativité des collaborateurs

ERGONOMIE DU CERVEAU

Ce qui suit est une revue succincte des mécanisme cérébraux

 

♦ LE CERVEAU PRIMAL (REPTILIEN)

Associé à l’instinct de survie, sa fonction est de gérer les comportements réactifs en cas de perception de danger: fuite, attaque (agressivité) ou paralysie

 

♦ LA RÉGION PALÉO-LIMBIQUE

La région paléo-limbique forme la partie la plus ancienne du «cerveau limbique», située juste au-dessous du corps calleux. Cette partie comprend notamment les amygdales limbiques, situées dans la profondeur du cerveau et gère les rapports de force, ce que nous nommons le positionnement grégaire (esprit de troupeau, conscience de groupe, panurgisme).

 

♦ LE NÉOCORTEX SENSORIMOTEUR ET LE CORTEX NÉO-LIMBIQUE

Regroupant le vieux cortex néo-limbique situé dans la fente entre les hémisphères cérébraux (au-dessus du corps calleux) et le néocortex sensori-moteur, qui constitue les parties médianes et postérieures de la convexité du cortex, le cortex automatique a un accès privilégié à la conscience.

 

Sa fonction est de gérer le basique, le connu et le quotidien. C’est lui qui décide de passer la main au préfrontal dans les situations nouvelles et/ou complexes. Ce qu’il ne fait que trop rarement. Car les valeurs préfrontales sont à l’opposé des siennes. Ce conflit et sa gestion est un axe important en Neuro-Coaching™.

 

♦ LE NÉOCORTEX PRÉFRONTAL ET LE CERVEAU PRIMAL

Le néocortex préfrontal et le cerveau reptilien forment un curieux tandem (le niveau plus primitif «recruté» par le plus intelligent) pour faire sentir, via le stress, le désaccord du préfrontal inconscient avec des idées ou activités non adaptatives, générées par les territoires automatiques.

 

♦ LE NÉOCORTEX

Donne accès à la NOTION DE SPATIO-TEMPOREL. Le multidimensionnel, l’acceptation de l’inconnu et des possibilité inexplorées. Métaphoriquement il est identifié comme «l’espace du possible»